Comment mieux aménager une chambre en fonction d'un handicap ?

 

La disposition de la chambre pour une personne âgée ou handicapée reste encore aujourdhui difficile à élaborer. Les déplacements doivent être facilités et il faut surtout bien choisir les

équipements et les aides techniques selon le handicap.

 

Tous ergo est là pour vous conseiller et vous livre les astuces d'une chambre mieux adaptée. Designs et malins les ergobjets améliorent l'accessibilité au lit et à la table de chevet.

 

Une chambre vaste et espacée pour mieux évoluer

La personne en difficulté doit pouvoir évoluer dans un espace dégagé, qu'elle soit debout, avec ou sans canne de marche ou en fauteuil roulant.

Elle doit pouvoir accéder au lit bien sûr, mais aussi à la fenêtre, aux rangements et à tout autre mobilier.

Lit électrique, alarme, télévision, téléalarme, tout ces objets nécessitent un branchement.

Prévoyez suffisamment de prises électriques et évitez les prises multiples et les rallonges, elles risquent d'entraver les mouvements.

 

Les déplacements facilités dans la chambre grâce à de bonnes mesures

Le franchissement de la porte doit être aisé.

Il faut tenir compte de sa largeur, de son sens d'ouverture, de la facilité d'utilisation du système d'ouverture/fermeture (poignées de portes, verrous, etc.).

Elle doit toujours s'ouvrir à 90° et avoir une largeur utile suffisante.

On peut envisager de remplacer la porte traditionnelle par une porte coulissante ou en accordéon.

 

Certains types de handicaps physiques, ceux qui nécessitent l'utilisation d'un fauteuil roulant ou d'une aide à la marche comme le déambulateur, exigent alors une réorganisation de l'espace.

La surface varie selon qu'une ou deux personnes vivent dans la chambre, qu'il y a un lit simple, un lit double ou deux lits jumeaux.

Il faut prévoir un minimum d'espace entre les meubles, en ligne droite minimum (0.80m.)

Si la personne a besoin d'une assistance ou d'un soulève malade, il faut donc prévoir un espace plus grand.

 

Quels sont les aides techniques et équipements d'une chambre adaptée au handicap ?

 

Le lit

L'individu doit pouvoir choisir le côté qui lui est le plus favorable (et son mode de transfert - frontal ou latéral - pour les personnes en fauteuil roulant)

La hauteur du lit (matelas compris) doit être adaptée à la taille de la personne et être suffisante (0.50 à 0.60 mètre) pour qu'elle puisse se lever et s'asseoir facilement.

Si nécessaire, on peut rehausser le lit avec des cales. (Je découvre les rehausseurs de lit)

 

Si la personne est en fauteuil roulant, le matelas doit être à la même hauteur que le siège du fauteuil roulant (coussin compris).

Si un soulève-malade est utilisé, il faut prévoir quil puisse s'engager sous le lit.

Il existe des lits à dossier (et pieds) redressable.

Les modèles avec commande électrique sont recommandés car ils sont plus simples d"utilisation. (Je découvre les lits médicalisés)

Sans changer son lit, il est aussi intéressant de faciliter l'aide à la lever du lit, en s'équipant d'une barre de lit, qui se glisse simplement sous le lit et apporte la solidité nécessaire pour se relever : Barre de lit

 

La table de chevet

C'est un élément important dans le confort de la chambre.

Elle permet davoir à portée de main tout ce dont on peut avoir besoin : lunettes, loupes, téléphone ou téléalarme, urinal ou bassin, verre d'eau, réveil, livre, etc.

Pour les personnes saidant dune canne de marche, il faut prévoir un moyen de poser la canne à portée de main pour pouvoir la récupérer facilement.

 

L'éclairage

L'interrupteur doit être à portée de main et facilement repérable la nuit (fluorescent ou lumineux).Il est parfois souhaitable de prévoir une veilleuse pour éviter les mouvements

dans le noir. 

 

La fenêtre

Pour un confort maximal, les fenêtres devront tenir compte de la zone de vue des habitants.

Si une personne en fauteuil roulant utilise la chambre ou si une personne assise dans un fauteuil séjourne dans la pièce, il est bon que la hauteur de la fenêtre soit de 0,60 m et que la hauteur de la poignée soit de 1,25 m maximum.

Il faut envisager un système de sécurité pour que les enfants en bas âge ne puissent pas ouvrir les fenêtres.

 

Dans cette pièce où l'obscurité est nécessaire pour un bon repos, un volet roulant électrique est d'un usage plus adapté.

Pour une personne sourde, la pièce doit être équipée de volets opaques et d'un réveil à signal lumineux.