Eviter les chutes à domicile.

 

Quelles sont les principales causes de chutes ?


L'état de santé
Avec l'âge, le corps n'est plus aussi alerte et certains dysfonctionnements physiologiques sont à surveiller pour éviter les chutes. Les causes sont multiples et ont différentes origines :


la vue (d'où la nécessité de faire contrôler votre vue régulièrement par votre ophtalmologue),
la motricité et l'équilibre (un dysfonctionnement de l'oreille interne peut vous faire perdre cet équilibre),
la coordination,
la perception sensorielle,
la force musculaire,
l'arthrose ou lostéoporose,
la maladie,
la prise de certains médicament (notamment les antidépresseurs, les anxiolytiques, les sédatifs, certains anti-douleurs...).


Il est donc primordial de consulter votre médecin en cas de doute et de faire des bilans réguliers pour mettre toutes les chances de votre côté. Vérifier tous ces points et mettre en place des thérapeutiques (si besoin) élimineront déjà beaucoup de causes de chutes.

 

Les comportements dangereux
Même si l'on se sent toujours jeune, certains comportements sont à éviter. Les conseils de prudence ne sont d'ailleurs pas réservés quaux personnes âgées.


Ainsi, soyez vigilant au choix de vos chaussures, évitez de monter sur un escabeau avec des chaussons, pensez à vos lunettes, demandez de l'aide pour porter des objets trop lourds, et surtout prenez le temps de faire les choses calmement (la précipitation est souvent mauvaise conseillère !).


Une chute risquerait d'une part de vous blesser, mais aussi de vous faire perdre confiance en vous ; et la peur est aussi un facteur de chute.

 

Les lieux
Les chutes surviennent le plus souvent au domicile où il suffit pourtant de quelques aménagements pour mettre de côté tout danger.
Voici quelques conseils pratiques.

 

Quels sont les aménagements à apporter au domicile ?


Supprimez les obstacles
Supprimez les obstacles qui peuvent gêner vos déplacements. Pensez à libérez vos allées de toutes les rallonges électriques et des objets qui peuvent entraîner votre chute.
Si vous avez des tapis, enlevez-les ou vérifiez que leurs coins ne se relèvent pas.
Si c'est le cas, mettez un ruban antidérapants pour les stabiliser au sol. Malgré tout, le choix d'une moquette reste la solution la plus sûre.
Avant de vous déplacer, regardez où vous mettez les pieds ! Des tâches d'huile ou un sol glissant ? Nettoyez-le !

 

Éclairez généreusement
Même si l'heure est aux économies d'énergie, votre habitation doit être assez lumineuse pour que vous puissiez y voir tous les obstacles.
Le mot d'ordre : ÉVITER LES ZONES D'OMBRE.

Pour cela :
- éclairez l'escalier.
- installez des interrupteurs à côté du lit (cela vous évitera de vous déplacer dans la nuit).
- placez des détecteurs de présence (notamment dans les couloirs ou aux abords de votre domicile).
- préférez installer plusieurs éclairages indirects (lampes) plutôt qu'un seul plafonnier qui peut maintenir certaines zones dombre dans la pièce.

 

Balisez
Utilisez du ruban lumineux antidérapant sur le rebord de vos marches ou dans vos couloirs pour les repérer facilement.
Des bandes phosphorescentes et autocollantes existent aussi pour repérer facilement vos interrupteurs dans la nuit.
Vous pouvez également faire le choix d'une veilleuse à mettre dans votre couloir pour vos déplacements nocturnes.

 

Rangez à portée de main
Gardez votre téléphone à coté de vous. Cela vous évitera de vous précipiter pour y répondre en risquant de tomber.
Pensez à vous équiper d'un téléphone sans fil pour pouvoir toujours le garder auprès de vous.
De manière générale, veillez à éviter de ranger vos affaires trop en hauteur, spécialement lorsqu'il s'agit d'objets lourds (exemple : casseroles, gros cartons...).

Si vous en avez vraiment besoin, préférez utiliser un marchepieds ou un escabeau bien stable avec une ou deux marches seulement ou une pince de préhension. Évitez surtout de monter sur une chaise, un tabouret ou un meuble, ils ne sont pas fait pour ça et ont de plus grands risques de tomber.
La meilleure solution reste encore de demander de l'aide.

 

Installez des points d'appui
Posez des rampes des deux côtés de votre escalier pour monter et descendre en toute sécurité. Installez également des barres d'appui dans la salle de bain et les toilettes et n'utilisez surtout pas les portes serviettes qui ne sont pas conçus pour supporter le poids dune personne.
Préférez une barre d'appui coudée dans les WC, une barre d'appui droite pour la douche et une poignée de bain sur votre baignoire. Il peut être judicieux d'installer une barre de lit pour sortir de votre lit.
Si vous manquez d'assurance, nhésitez pas à recourir à une aide à la marche telle qu'une canne de marche ou un déambulateur. Cela ne doit pas vous faire honte, ils sont là pour vous éviter de tomber. Avant de les utiliser, demandez l'aide dun ergothérapeute ou dun kinésithérapeute pour vous familiariser avec votre nouvel appareil.

Découvrez également notre dossier Comment choisir son déambulateur ?

Mettez de lantidérapant
Nhésitez pas à appliquer des bandelettes antidérapantes dans votre salle de bain pour éviter les risques de chute : dans le fond de votre baignoire, de votre douche ou aux abords de la baignoire. Ceux-ci savèrent très utiles en extérieur pour une terrasse ou des marches.

 

Rangez aussi le jardin !
Soyez vigilant à bien enrouler et ranger à chaque fois votre tuyau d'arrosage ou vos outils.
Outils mal rangés = danger !

Si votre jardin comporte des marches, vérifiez leur état et si l'une delle est cassée, faites-la réparer. A découvrir : la demi marche derby

 

Choisissez du mobilier ergonomique
Veillez à rehausser votre lit s'il est trop bas : il existe des réhausseurs de lit spécialement conçus pour cet usage.
Un fauteuil releveur dans votre salon vous offre également confort et sécurité.

 

Faites appel à un professionnel
En cas de besoin, vous pouvez toujours faire appel à un artisan pour des travaux plus importants comme l'installation d'un monte escalier, l'aménagement dune chambre en rez de chaussée, l'adaptation dune salle de bain...

Découvrez également le dossier Réaménager la salle de bain en fonction de vos difficultés.

Ou pour plus de conseil contactez la société Ergotechnik

 

Demandez de l'aide
Il n'y a pas de honte à demander de l'aide.
Nous sommes tous amenés à le faire même lorsque l'on est plus jeune.
Mais si vous rencontrez souvent les mêmes problèmes, pensez à des solutions qui vous permettront de garder votre indépendance.
Pensez à un téléphone portable ou aussi aux système de téléassistance.

N'hésitez pas à confier des clefs à une personne proche et de confiance, et ne laissez jamais vos clefs dans la serrure.

Pour rappel, en cas de chute, vous pouvez appeler :
- le 18 (ou 112) : les pompiers en cas d'incendie ou d'accident.
- le 15 : en cas de maladie ou de malaise.

 

Et concernant l'hygiène de vie ?


Asseyez-vous
Si vous éprouvez des difficultés à rentrer ou sortir du bain utilisez un siège de bain.
Lorsque vous effectuez des travaux manuels ou des tâches ménagères (préparation du repas, repassage), nhésitez pas à vous asseoir pour éviter une chute due à la fatigue.

 

Apprenez à connaître votre traitement
Certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires (endormissement, vertiges) qui peuvent favoriser les chutes.
Contactez votre pharmacien pour connaître les effets secondaires de votre traitement. Pensez aussi à contrôler votre vue, votre audition et portez vos lunettes.

 

Mangez équilibré !
Veillez à manger à horaires réguliers et de manière équilibrée (on ne le répètera jamais assez : 5 fruits et légumes par jour !) pour éviter les carences alimentaires, les hypoglycémies et tonifier votre force musculaire.

 

Choisissez des vêtements et des chaussures adaptés
Si c'est possible, évitez de prendre des chaussures trop larges qui risquent de glisser du pied.
Préférez un modèle adapté qui maintien parfaitement votre pied et si possible sans lacets.

Attention aux chaussons non maintenus à l'arrière qui pourraient senlever et vous faire chuter.
Pour les vêtements, ne portez pas de vêtements trop longs sur lesquels vous pourriez marcher, ou trop larges qui peuvent saccrocher à vos meubles.

Crampons pour chaussures

 

Ralentissez
La précipitation est votre ennemie.
Prenez votre temps, vous diminuerez ainsi vos risques de chute.
Soyez attentifs aux obstacles rencontrés dans la rue (trottoirs, pentes et surfaces glissantes spécialement en cas de neige ou de pluie, rues mal éclairées...).
Lorsque vous faites vos courses, évitez les charges trop lourdes ou optez pour un chariot de courses.

 

Reposez-vous et prenez du temps pour vous
Le manque de sommeil augmente les risques de maladresse et diminue votre concentration. Si vous vous sentez fatigué, reposez-vous. Le stress peut causer des problèmes d'équilibre et affecter votre perception. Détendez-vous !

Apprenez à vous connaître
Lorsque l'on devient plus âgé, il y a des choses qui deviennent plus difficile à réaliser, voire impossible. N'acceptez pas l'invitation de votre voisin à une randonnée équestre, sauf si monter à cheval est votre lot quotidien !

Adaptez-vous
Ce n'est pas parce que l'on devient âgé que l'on doit arrêter de faire les choses que l'on aime. Changez vos habitudes : raccourcissez vos ballades, asseyez-vous plus souvent, mais restez actif.