Cuisine et Préhension

 

Définition et choix des aides techniques


1. Qu'est-ce qu'une aide technique ?
Selon la norme internationale ISO 9999, une aide technique (pour personne handicapée) : tout produit, instrument, équipement ou système technique utilisé par une personne handicapée, fabriqué spécialement ou existant sur le marché, destiné à prévenir, compenser, soulager ou neutraliser la déficience, l'incapacité ou le handicap.

2. Comment choisir l'aide technique qui vous convient ?
Évaluer les besoins
Cette première étape est indispensable pour choisir au mieux l'aide technique qui vous convient. Il s'agit d'évaluer les besoins réels de la personne en tenant compte de sa situation générale : sa situation de vie, son lieu de vie, son handicap, son travail, ses moyens financiers...
Ce bilan de besoins peut être fait par votre médecin, l'équipe pluridisciplinaire en cas d'hospitalisation ou par un ergothérapeute.
S'informer
A l'issue de cette évaluation, il convient de s'informer ou d'être tenu informé, par ceux qui ont établis ce bilan, sur les aides techniques aptes à compenser vos incapacités. Les conseils des amis sur telle ou telle aide sont toujours les bienvenus, mais rien ne peut remplacer un conseil personnalisé.
Où vous adresser pour demander un conseil ?
- Votre ergothérapeute. 
- Au CICAT de votre région (Centre d'Information et de Conseil sur les Aides Techniques).
- Auprès des associations de personnes handicapées.
Accepter les aides techniques : cest capital !
Accepter une aide technique nest pas toujours des plus facile, que ce soit pour l'utilisateur ou pour l'entourage. Il ne sert à rien de vouloir imposer à tout prix des aides techniques à quelqu'un, même si on est convaincu de leur utilité potentielle. Celles-ci risqueraient de rester au placard ! Si l'utilisateur et sa famille n'ont pas participé activement au choix du matériel, les chances de réussite sont faibles.

3. Financer son aide technique
Les aides techniques sont souvent chères et l'utilisateur ne possède pas toujours les fonds pour le financement de cet achat. N'hésitez pas à demander des devis à votre revendeur, et contactez votre mutuelle. Certaines ont des forfaits pour l'achat d'aides techniques.

 

 

Choisir son aide technique de cuisine


10 conseils pour préparer un repas sans se fatiguer !

1. Un plan de travail accessible
Pour éviter de vous fatiguer, il est préférable d'effectuer un maximum de tâches en position assise. Nous vous conseillons pour cela de choisir un siège d'appoint avec coussin ou une chaise haute de cuisine.
Il existe des solutions de cuisine à hauteur variable. Ces cuisines s'adaptent aux personnes valides ainsi qu'aux personnes à mobilité réduite au moyen de plans de travail à hauteur variable et de meubles hauts escamotables. Ces équipements sont motorisés, invisibles et deviennent le complément technique idéal de vos projets de cuisines mixtes.
Pour tout renseignement, rendez-vous sur  www.ergotechnik.com


2. Utiliser une pince de préhension
En cas de limitation articulaire des membres supérieurs, n'hésitez pas à utiliser une pince de préhension. Pratique, elle vous aidera à chercher les objets légers en hauteur ou ramasser un objet par terre sans risque.
Si vous aviez besoin de chercher un objet en hauteur, vous pouvez également utiliser un marche pied. Cette solution est beaucoup plus sûre que de monter sur une chaise ou un tabouret.

 

3. Choisir des ustensiles à manche large
Pour concocter un bon repas en toute sérénité, pensez à utiliser des outils de cuisine avec un manche large, ils seront plus faciles à manier. Les manches de casseroles doivent être assez larges. Choisissez aussi des couteaux, des cuillères et épluches légumes avec un gros manche. Vous pouvez opter pour l'éplucheur julienne Oxo, il permet une prise en main facile grâce à un manche élargie et antidérapant.

 

4. Utiliser des outils de cuisine adaptés qui permettent une préhension plus globale ou limitent les déformations.
Optez pour l'ouvre tout 6 en 1 qui permet d'ouvrir tout type de bouteille en limitant les efforts ou pour le couteau à découper avec manche REFLEX : il possède une poignée ergonomique assurant une préhension globale et un bon positionnement du poignet.

 

5. Éviter le port de charges lourdes
Utilisez des casseroles et récipients légers.
Utilisez un panier de cuisson à deux anses pour plus de maniabilité. Il permet de cuire les aliments et de les égoutter sans avoir à soulever une casserole pleine d'eau.
Choisissez un robinet avec un système de douchette rétractable. Cela permet de remplir un seau, une casserole, une cafetière à distance et évite de transporter des récipients lourds remplis d'eau.

 

6. Choisir des appareils électroménagers
Ce genre d'appareil diminue les efforts au quotidien. Vous pouvez utiliser par exemple : un couteau électrique, un économe, un micro-onde, une bouilloire électrique un ouvre-boîte électrique ou encore une mandoline automatique. Veillez à les choisir avec des commandes facilement manipulables.

 

7. Répartir les forces en utilisant des récipients et ustensiles que vous pouvez manipuler à deux mains

8. Utiliser des ustensiles à grand bras de levier
Plus le bras de levier est grand, moins il vous faut de force pour la manipulation.
Pour manger rapidement l'achat de boîtes de conserve se révèle utile, mais ce n'est parfois pas si simple que ça de les ouvrir ! Privilégiez donc les conserves munies d'un socle ouvreur. Vous pouvez optez pour l'ouvre cannettes Canpull : il permet d'ouvrir les canettes ainsi que les conserves munis d'un socle ou l'ouvre boîte à anneau de traction.

 

9. Fixer les ustensiles, les aliments... de manière à diminuer le nombre de manipulations
Pour maintenir les récipients, les aliments... utiliser par exemple un antidérapant, des ventouses ou différents systèmes bloquants. Nous proposons notamment des sets de table antidérapant, des postes de préparation multifonction ou des planches de préparation des aliments.

 

10. Acheter des légumes ou des plats tout préparés
Rien ne peut remplacer les légumes et les fruits frais. Cependant, acheter de temps en temps des légumes déjà préparés (en surgelé ou non) est une solution possible aux problèmes de préparation des repas.

 

3 conseils pour manger et boire !

1. Choisir des couverts à large manche et des récipients munis de grandes poignées
Si vous ne souhaitez pas avoir recourt à ce type de couverts adaptés, il existe des solutions temporaires pour augmenter la largeur des manches : soit avec des tubes de mousse, soit avec des bandes Elastack.

 

2. Préférer des récipients légers qui demandent moins de force ou des récipients à deux anses qui répartissent le poids
Vous trouverez un panel de différents modèles de récipients avec deux anses.

 

3. Utiliser du matériel adapté qui offre une préhension plus globale et qui permet une meilleure manipulation
Optez pour des poignées ouvertes qui permettent de glisser facilement la main (support universel), des couteaux incurvés ou des couverts flexibles. Pour un conseil plus particulier, n'hésitez pas à avoir recours à un ergothérapeute.

 

Vaisselle Alzheimer

Quelques informations concernant le service de table rouge, utiles pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer mais aussi pour toutes les personnes atteintes d'autres types de démence.
Près de 40% des patients Alzheimer subissent une perte de poids significative.

 

Selon une étude(1) de l'Université de Boston (Etats-Unis), cette perte de poids est due en
partie au déclin de la capacité à distinguer le contraste entre les couleurs:


- Plus de 60% des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont confrontées à
une diminution de leur capacité visuelle.


- Jusqu'à 50% des difficultés rencontrées par un patient Alzheimer pour exécuter les
tâches de la vie quotidienne peuvent être attribuées à ce déficit visuel.


- Ainsi les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ne sont plus en mesure de
distinguer une nourriture ou une boisson faiblement colorées dans une vaisselle
généralement faiblement colorée elle-même.


- En revanche, lorsque l'on utilise une vaisselle présentant un contraste élevé avec la
nourriture et la boisson (telle qu'une vaisselle rouge vif ou bleu vif), les chercheurs
ont constaté que les patients participant à l'étude augmentaient leur absorption de
nourriture de 24% et de boisson de 84%.

Les deux packs tiennent compte de ces enseignements :

Le pack d'Alzheimer 1 contient : une assiette rouge à rebords avec base antidérapante, un coquetier avec une ventouse, une tasse rouge avec un embout buccal (capacité 250 ml), un lot de 3 couverts rouges pliable (couteau, cuillère et fourchette) et un set antidérapant (40 x 30 cm).

Le pack d'Alzheimer 2 contient : couverts légers, fonctionnels et ergonomiques : 1 assiette, 1 rebord d'assiette, 1 bol, 1 gobelet à bec, 1 gobelet avec découpe nasale,1 coquetier et 4 couverts flexibles (jusqu'à 90°).


(1) : Dunne TE, Neargardener SA, Cipollini, PB, Cronin-Golomb A. Visual contrast enhances food and liquid intake in advanced Alzheimer's disease. Clinical Nutrition 20 04; 23:533- 538.