Faciliter l'accès au logement.

 

4 mesures à appliquer pour faciliter l'accès au logement

 

1. L'allée extérieure au logement

  • Le cheminement extérieur au logement doit être de préférence non meublé.
  • Évitez les gravillons ou le sable. Vous devez faire attention à ce qu'il soit non glissant (surtout en temps de pluie).
  • Réduisez les obstacles au maximum ou signalez les quand vous le pouvez (contrastes de couleurs, schémas de signalisation)
  • Une largeur minimum de passage de 1,20m sera suffisante pour permettre à une personne en fauteuil d'y passer.

 

2. Léclairage extérieur

  • Il doit être suffisamment puissant mais pas éblouissant.
  • Lorsque la lumière naturelle ne suffira plus, l'éclairage devra vous permettre des déplacements plus surs.
  • Les éclairages au sol sont conseillés, ils offrent sécurité et aident les déplacements.
  • Préférez les interrupteurs visibles dans l'obscurité (veilleuses, témoins lumineux).
  • Si vous choisissez d'utiliser une minuterie, il vous faudra ladapter à la vitesse de déplacement de lutilisateur.

 

3. Les dénivelés

 

Il vous est possible de les compenser de 3 manières :

  • Les marches

Simples à installer, mais ne conviennent pas aux personnes en fauteuil roulant.

Les plans inclinés. A préférer (selon le cas) un plan incliné qui permettra à tous d'emprunter le même parcours.

Si vous choisissez d'utiliser un plan incliné, une petite bordure latérale évitera à la canne ou à la roue du fauteuil de dévier sa trajectoire.

 

  • Les appareils élévateurs

Ils peuvent devenir indispensables si le dénivelé est vraiment important, néanmoins ils sont couteux, tant en installation qu'en entretien.

 

  • Des rampes, rambardes ou mains-courantes

S'ils sont solidement fixées ils vous assureront la sécurité sur ces points délicats.

Leur hauteur tiendra compte des particularités liées aux principaux utilisateurs : enfants, personnes de petite taille, fauteuil roulant

 

Schema pour rampes et mains courantes

Découvrez les rampe d'accès

 

4. Les escaliers

 

A l'extérieur comme à l'intérieur, vous devrez respecter quelques normes de sécurité :

Hauteur souhaitable des marches : 0,16m - Largeur souhaitable du giron : 0,30m

 

Les marches doivent être égales et les contremarches, pleines. Le nez des marches doit être bien visible, non glissant et non saillant.

Si des personnes malvoyantes vont utiliser les escaliers, il faudra placer une zone de détection de la première marche dans le sens de la montée et dans le sens de la descente.

 

L'escalier doit compter au moins une main courante préhensible.

Les mains courantes doivent dépasser les premières et les dernières marches de l'escalier.

 

Schemas des escaliers

 

Vous pouvez si nécessaire ajouter des appliques murales parallèles à la pente de l'escalier qui pourront servir de repères visuels aux utilisateurs.

 

Schema pour sécurité escaliers