Votre produit a bien été ajouté
/
Votre panier

Il y a 0 produit dans votre panier

Total
Commander Continuer mes achats

Atelier au RNT avec AbleNet : quand la (petite) technologie offre la possibilité d’exister

Par . Dernière révision : Le 03 avril 2009

La technologie au service du handicap

Lundi nous étions avec Benoit chez RNT, Réseau Nouvelles Technologies, une émanation de l’APF, dont la vocation est de faire connaitre les aides techniques faisant appel aux nouvelles technologies susceptibles d’ aider les personnes en situation de handicap dans leur vie quotidienne.

RNT proposait un atelier d’un journée en compagnie d’Adam Wing, Directeur Export de la société AbleNet / Tash (USA), une société américaine spécialisée dans la conception d’aides techniques électroniques destinées à offrir plus d’autonomie à la personne en situation de handicap, lui permettant d’agir sur son environnement, de mieux communiquer avec les autres. Exemple : des contacteurs, des claviers adaptés, des souris adaptées, des trackball, des logiciels…

La société propose 700 solutions différentes.  Du simple contacteur « Big Mack » (lancé en 1982) à l’innovation dernier-cri à découvrir sur leur home page : « Impulse », un contrôleur d’environnement au look futuriste qui détecte les mouvements musculaires les plus fins, du visage par exemple. Particulièrement adapté aux personens victimes du locked-in syndrome par exemple, ce petit bijou de technologie permet de commander un ordinateur qui lui-même peut commander un fauteuil, un assistant vocal, des appareils électro-domestiques… La vidéo du produit en action est à découvrir sur le blog de RNT.

 

Le concept de Partial participation

La philosophie d’Able Net et la vocation des produits que la firme américaine conçoit part du concept du ‘Partial Participation’. Grâce à un composant électronique, l’enfant se trouve au centre de l’activité même s’il ne fait qu’une partie de cette activité. Imaginez un atelier cuisine de groupe avec des enfants en situation de handicap. Le but est de faire une compote de pomme. Une petite fille actionne le mixeur à l’aide d’un contacteur. Les autres l’aident à couper les pommes, à les placer dans le mixeur, mais c’est elle qui est déterminante car sans elle les pommes ne sont pas mixées. Elles se sent valorisée par cette responsabilité.

 

Les 5 principes de l’ « Assistive Technology »

Voilà les 5 règles d’or qui détermine la vocation d’une technologie au service de l’autonomie de la personne en situation de handicap :

  1. Self Regulation : la personne gère elle-même son activité ou une partie de cette activité
  2. Communication : l’outil lui permet d’entrer en contact avec les autres, de mieux se faire comprendre. C’est le point le plus important. Sans moyen de s’exprimer, l’enfant ou l’adulte en situation de handicap n’a pas non plus les moyens de sortir ses colères et ses frustrations.
  3. Work skills : la technologie lui offre la possibilité de développer des compétences professionnelles.
  4. Social skills : la technologie lui permet de participer à une activité de groupes et développer son sens des autres
  5. Academics : la technologie lui permet de participer à un programme d’éducation, apprendre, progresser.
contacteurs
contacteurs

Ce qui m’a marqué lors de cette journée et à travers ces exemples concrets d’application, c’est de découvrir à quel point la technologie offrait la possibilité d’être soi-même, de se faire comprendre, d’exister ! L’homme est un animal qui vit, se nourrit et se construit de relation ! De simples petits contacteurs électroniques en plastique, loin d’être aussi poussés qu’un Ipod Touch ou d’une Wii, sont simplement essentiels à la construction de certains !

Ca fait réfléchir non?

Thibaut
quelques mots sur Thibaut
Bonjour, je suis Thibaut ! Fondateur de Tous Ergo, mon objectif est de proposer des solutions pour favoriser le confort,...