Votre produit a bien été ajouté
/
Votre panier

Il y a 0 produit dans votre panier

Total
Commander Continuer mes achats

Comment organiser le maintien à domicile de ses proches ?

Par Thibaut, le 10 avril 2009

Le maintien à domicile se développe de plus en plus grâce à l’essor du service à la personne. Il existe différents types de prestations et de solutions pour assurer le soin et l’accompagnement des personnes âgées et dépendantes qui vous sont chères. Comment se repérer dans cette pléthore d’offres ? Où s’informer ? Comment choisir une structure fiable et adaptée ? Combien ça coûte ? Comment obtenir une aide financière ? En bref, comment organiser le maintien à domicile de ses proches ?

Maintien à domicile

Comment organiser le maintien à domicile de ses proches ?

Depuis quelques années déjà, le nombre d’entreprises et d’associations de services à la personne se multiplie partout en France. Cela répond notamment à une forte demande de la part des personnes âgées et de leurs familles. Elles souhaitent grâce à ces services faciliter le maintien à domicile. Puisqu’il est plus agréable et moins onéreux de vivre chez soi, les seniors  recherchent des services d’accompagnement jusqu’à la fin de vie.

Il existe différents types de services à la personne, baby-sitting et aide ménagères pour les parents actifs. Mais les services les plus sollicités concernent les personnes âgées et sont donc les aides ménagères, les soins médicaux et d’hygiène à domicile et les gardes malades. Les familles exigent à la fois des services de qualité et des entreprises à proximité du domicile.

Beaucoup de sociétés et d’associations fleurissent et proposent des services à la personne variés. Mais pour faire face à la concurrence et faire la différence, les structures mettent l’accent sur la qualité du service rendu aux bénéficiaires et l’amélioration des conditions d’emploi et de formation du personnel. C’est en 2005 que le service à la personne connaît un véritable essor avec le lancement du plan Borloo de développement des services à la personne. Ce plan vise a  simplifié la procédure d’agrément des services et créé de nouvelles exonérations de cotisations sociales.

Ce qui favorise son succès c’est l’allégement des charges sociales pour les employeurs (voir une suppression  de la part patronale pour les prestataires de services ayant reçu l’agrément de l’Etat). Cet agrément permet aussi aux bénéficiaires une déduction d’impôts de 50 %. Par exemple si l’heure est tarifée à 24 euros, vous ne paierait que 12 euros après déduction d’impôts.

Revenir en haut