Votre produit a bien été ajouté
/
Votre panier

Il y a 0 produit dans votre panier

Total
Commander Continuer mes achats

La Fondation France Répit ouvre la première Maison de Répit en France

Par Manon, le 2 février 2018

En septembre 2018, la première Maison de répit en France ouvrira ses portes à Tassin la Demi-Lune, à 10mn de Lyon. Des personnes malades ou en situation de handicap et leurs aidants pourront y être pris en charge pour des séjours de ressourcement et d’accompagnement réguliers.

Maison de répit
Projet de la maison de répit actuellement en construction

La Maison de répit de Lyon

Encore en construction pour le moment, c’est au cœur d’un grand parc vert d’un hectare que cette première Maison de répit de 20 chambres verra le jour. Autant vous dire que l’endroit ne ressemblera en rien à un hôpital, et sera propice au calme et au confort.

La Maison aura pour rôle d’accueillir et de prendre en charge des personnes malades, leur famille ou aidant ; ou de gérer une situation d’épuisement des aidants. L’accueil des familles fonctionnera par une sorte de crédit de 30 jours par an ; et sera encadrée par une équipe permanente d’une vingtaine de personnes, cadres de santé, soignants, auxiliaires de vie, et de nombreux bénévoles formés.

En savoir plus sur le projet.

Pose pierre Maison de répit
06/10/17 – Pose de la première pierre, à l’occasion de la Journée Nationale des Aidants, en présence de Mme Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées. ©France-Repit.fr

La Fondation France Répit

Crée en 2012 par Henri de Rohan-Chabot et Matthias Schell, la Fondation avait dès son lancement le projet de construire une maison d’accueil pour des personnes qui accompagnent des proches dans la maladie. En effet, ce type d’établissement existe déjà dans le Nord de l’Europe et au Québec ; et France Répit cherche d’ores et déjà des fonds pour mettre en chantier douze maisons supplémentaires, dans toute la France.

En France, 9 millions de personnes aident un proche. Quelle est leur situation ?
« C’est une joie profonde d’aider quelqu’un qu’on aime, mais on a besoin d’aide. C’est très dur, parce que ça modifie la vie. Comment continuer à travailler, avoir une vie sociale ? On voit des aidants exténués, à bout. Quelquefois, ils craquent et finissent eux-mêmes à l’hôpital. 20 à 30 % des aidants décèdent avant leur proche, parce que la prise en charge est trop lourde. »
Henri de Rohan-Chabot, délégué général de la Fondation France Répit.
Source : LeProgrès.fr

Découvrez les actualités de travaux et de recrutement de France-Répit 

 

Recevez la Newsletter Tous ergo !
Inscrivez-vous à notre lettre d’information ! Vous recevrez nos derniers articles à propos du handicap et du maintien à domicile, nos nouveautés produits et nos promotions. Ça vous intéresse ? Indiquez votre e-mail dans l’encadré « Newsletter », en bas à gauche de la page d’accueil de notre site.
Et voilà, c’est fait ! 🙂

 

Revenir en haut