Aller aux toilettes est une activité que l’on fait en moyenne 7 fois par jour ! Adapter ses WC à ses besoins chez soi est donc crucial pour le bien-être et l’indépendance. Mais quels sont les critères à prendre en compte pour les aménager ?

Voyons tout d’abord comment organiser l’espace, puis comment adapter les WC en eux-mêmes et leur utilisation, pour finir par les solutions quand on est dans l’impossibilité d’y aller.

Aménager l’espace des toilettes pour PMR et personnes âgées

Pour aménager vos toilettes, tout va dépendre de comment vous réalisez vos transferts. Comptez que légalement, dans les constructions neuves, il est demandé de laisser 80cm de large pour 130cm de long à côté du WC. Ceci est prévu pour laisser la place au fauteuil roulant ou au déambulateur. Mais étant donné que c’est à usage personnel, vous pouvez aussi bien laisser cette place devant les toilettes si vous êtes plus à l’aise pour vous transférer dans cette position.

Il faut aussi penser à la taille de la porte : l’idéal est qu’elle s’ouvre vers l’extérieur. Si ce n’est pas le cas, prévoyez environ 80 cm de plus. C’est la taille standard d’une porte, mais il vaut mieux vérifier la vôtre avant.

Adapter ses WC avec des barres d’appui ou cadres

Des barres d’appui peuvent être ajoutées si votre équilibre est instable. Que vous ayez besoin d’appui pour réaliser vos transferts ou pour vous mettre debout. Plusieurs types de barres existent :

  • Celles qui se fixent dans le mur, il y en a de toutes les formes et de toutes les tailles. Elles peuvent être statiques ou rabattables, mais il faut un mur apte à supporter du poids.
  • Les barres à ventouses, attention cependant d’avoir une surface adaptée au mur pour qu’elles s’accrochent bien !
  • Les cadres de toilettes avec accoudoirs . Attention cependant, ce n’est pas très adapté si vous réalisez vos transferts latéralement. Pensez à vérifier que les accoudoirs se relèvent bien.
  • Les rehausseurs avec accoudoirs ou avec un releveur.

Pour les barres fixes comme pour celles à ventouses, il en existe des droites ou des barres d’appui coudées. Tout dépend de si vous en avez besoin comme simple appui de transfert ou si vous devez vous tracter dessus pour vous relever. On recommande de l’installer à une distance de 40 à 45cm du centre de la cuvette.

Chaque type de barre à des avantages et des inconvénients. Si vous n’avez pas eu l’occasion d’en tester en centre ou que vous n’avez pas vu d’ergothérapeute pour en discuter, n’hésitez pas à aller les essayer dans un show-room par exemple.

En effet, le plus important est qu’elle soit à la bonne hauteur et de la bonne forme. Vpous éviterez ainsi de vous faire mal aux épaules et être en sécurité.

WC-TOILETTES-adapter-amenager-accessible-pmr-showroom
Toilettes adaptées dans le Showroom de Tous ergo, 95 Avenue d’Amsterdam, 59910 Bondues

Adapter ses WC à l’utilisation

La hauteur des toilettes doit vous permettre de vous relever sans difficultés. Si ceci sont trop bas et qu’il est difficile, douloureux ou impossible de vous relever avec une simple barre d’appui, vous pouvez adapter vos WC avec des rehausseurs. Il en existe plusieurs tailles :

Des WC qui vous aident jusqu’au bout !

Adapter ses WC ne s’arrête pas là, car aller aux toilettes n’est pas que s’asseoir dessus… C’est aussi se nettoyer quand on s’en va. Pour ça, si vous êtes à l’aise avec la technologie et avec l’idée de vous nettoyer à l’eau, tournez-vous vers les toilettes japonaises. Elles sont pratiques lorsque les mouvements des membres supérieurs sont limités ou que le tronc est trop instable pour se pencher.

TE58616LAVANT-MONOBLOC-PLATINUM-tous-ergo

Il est possible d’acheter le bloc entier. Comme ce WC lavant monobloc qui dispose d’un capteur pour ouvrir et fermer l’abattant et siège chauffant !

Ou alors, optez pour une simple cuvette avec abattant et une double douchette rétractable comme le Naia.

Pour les personnes aimant se nettoyer à l’eau et préférant une solution plus économique et portable, il existe des bidets pour l’hygiène intime aux toilettes.

Enfin, si vous préférez le papier traditionnel, utilisez un long manche adapté, comme cet essui fesse Easywipe.

Comment faire si je ne sais pas ou plus aller aux toilettes ?

Que ce soit car vous devez rester alités, que votre périmètre de marche est réduit. Parce que vous êtes seuls chez vous ou à cause d’une incontinence, il peut arriver qu’il soit impossible d’aller jusqu’aux WC. Dans ce cas, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • L’urinal ou le bassin. L’avantage étant qu’ils sont légers et portables. Si votre mobilité vous le permet, laissez-le à portée de bras et servez-vous en seul dans le lit ou assis (pour l’urinal). Si vous vous en servez au lit, pensez à faire installer une alèse afin de protéger le matelas.
               
  • Les chaises percées fixes ou chaises percées à roulettes. Il faudra que vous soyez en capacité de réaliser un transfert et de tenir votre buste. Cependant, cela vous permet de sortir du lit et, pour les modèles à roulettes, vous pouvez enlever le récipient et aller sous la douche. Les deux modèles peuvent aussi être placés au-dessus des WC.
               
  • Les protections urinaires pour l’incontinence. Il en existe de tailles, de formes et de marques très différentes. Comme il est nécessaire qu’elles soient parfaitement adaptées à votre morphologie et vos besoins, le mieux est d’essayer des échantillons. Vous trouverez ainsi le meilleur modèle pour vous et apaiser votre quotidien.

Comme toujours avec les aides techniques, la meilleure est celle qui est adaptée pour vous ! Mais lorsque que l’on touche à une activité comme la toilette ou l’utilisation des WC, il faut prendre en compte vos besoins mais aussi votre environnement. Alors avant tout achat, n’hésitez pas à faire mesurer vos passages de portes et l’espace disponible dans la pièce.

Sachez que des aides financières existent pour vous aider à aménager votre logement et donc à adapter vos WC comme cette aide d’Action logement destinée au personnes âgées !

0