Votre produit a bien été ajouté
/
Votre panier

Il y a 0 produit dans votre panier

Total
Commander Continuer mes achats
horloge synopte tous ergo alzheimer

Nos créateurs : l’horloge Synopte

Par . Dernière révision : Le 11 décembre 2019

Chaque année, des centaines voire des milliers de solutions pour l’autonomie et la mobilité voient le jour pour le bien-être de leurs utilisateurs. Des entreprises spécialisées jusqu’aux « start-up », les idées ne cessent de naître. Le rôle de Tous ergo est de sélectionner, tester et proposer à la vente les solutions les plus adaptées à vos besoins et répondant à 3 critères : répondre à un réel besoin, être non stigmatisant et simple d’utilisation. 

Parmi ces produits, certains d’entre eux proviennent de « jeunes créateurs » qui ont un jour été confrontés à un problème, les amenant à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Aujourd’hui nous allons vous présenter un créateur. Découvrez son histoire, d’où lui est venue l’idée du produit et qu’elles ont été les étapes clés de son projet.

Horloge Synopte : se repérer dans le temps !

L’Horloge Synopte est l’oeuvre de Hélène Mentet. Elle est conçue pour se repérer facilement dans le temps. Plus qu’afficher l’heure, elle affiche les moments marquants de la journée tels que le sommeil, le matin, l’après-midi et le soir à l’aide de couleurs. En plus, il est possible d’ajuster la partie nuit pour avoir une nuit totale de 18h d’affilée.

L’horloge Synopte a avec elle 15 pictogrammes magnétiques à installer directement sur son cadran. Boire, manger, se laver, marcher, lire ou encore dormir, l’utilisateur voit d’un simple coup d’oeil quelle activité il aura dans sa journée et quand elle se déroulera. En complément, tous les jours de la semaine sont indiqués en bas du cadran afin d’avoir une visibilité sur les événements à venir.

Que faisiez-vous avant de vous lancer dans cette aventure avec la Synopte ?

« Avant l’aventure de l’horloge Synopte qui a commencé il y a environ 16 ans, je travaillais dans l’édition chez Hachette Jeunesse où j’étais maquettiste PAO avant de m’arrêter pour la naissance de mes enfants. »

Pouvez-vous nous décrire l’histoire/la genèse de l’horloge Synopte ?

« Après la naissance de mes enfants, m’occuper d’eux m’a énormément inspirée, passionnée même ! L’idée de l’horloge synopte est venue quand j’ai réalisé qu’il manquait un chaînon dans l’apprentissage du temps : mon fils aîné voulait savoir à quel moment de la journée on était. Tous les produits existants lui donnaient l’heure, lui apprenaient à lire l’heure, donc la solution proposée ne répondait pas à la question posée, à l’attente de cet enfant de 3 ans. J’ai donc tout simplement imaginé un produit qui réponde à ses questions. Un produit intelligible pour lui, compréhensible et lisible par lui. Et j’ai tout de suite compris, comme une évidence, que ce produit manquait, tout simplement, dans le déroulement de l’apprentissage du temps. »

Quelles ont été les étapes clés/importantes pour la réussite de votre projet ? 

« En fait, c’est le pédiatre de mon fils qui m’a poussée à aller jusqu’au bout de ma conviction, parce qu’il la contestait. En effet, face aux questions de mon fils sur le temps, j’ai demandé à mon pédiatre si c’était « normal » que mon fils (mon tout premier enfant, donc une expérience inédite pour moi !) mélange à ce point hier, demain, ce matin, ce soir… enfin bref, qu’il soit à ce point perdu dans la notion du temps. »

« Et il a ri. »

« Il m’a dit que c’était tout à fait normal et qu’en général, les enfants apprenaient à lire l’heure avant même d’avoir acquis la notion du temps. Cela m’a marquée. L’apprentissage de l’heure se fait sur 2 ans, au CP – CE1, quand les enfants ont 6-7 ans. Mon fils en avait 3 et me bombardait de questions sur le temps. Je me suis dit que je n’allais pas le laisser « comme ça », dans ce flou-là, pendant encore 4 ans et qu’il s’en foutait de savoir l’heure mais qu’il voulait juste qu’on lui donne la notion du temps. Mon pédiatre a répondu que c’était un problème d’aptitude. Qu’à cet âge-là, les enfants n’étaient pas aptes à appréhender la notion du temps. J’ai protesté, j’ai affirmé qu’à mon avis, ce n’était pas du tout un problème d’aptitude mais tout simplement un problème d’outil : on ne leur proposait pas de bon outil pour comprendre. »

Quels sont les premiers retours d’utilisation ?

« Après avoir été jusqu’au bout du développement de mon idée devenue un produit concret, j’ai aussitôt apporté à mon pédiatre l’horloge synopte. Dans un premier temps, il a trouvé l’objet magnifique alors il l’a installé dans son cabinet médical, et il n’a vraiment pas fallu longtemps pour qu’il revienne vers moi en disant : vous aviez raison, ce n’était pas un problème d’aptitude mais bien un manque d’outil ! Les enfants réagissaient immédiatement, instantanément au synopte, les retours étaient fantastiques. »

« J’ai conçu mon produit pour les jeunes enfants sans savoir et sans imaginer qu’il y avait une foule considérable de gens que ce produit allait pouvoir aider : les personnes en situation de désorientation temporelle sont très nombreuses, quelle que soit la raison du trouble cognitif, et qu’il soit temporaire ou permanent. »

tous ergo synopte

En quoi l’horloge Synopte se différencie-t-il ?

« Ce qui distingue ce produit, c’est qu’il est complet. Donner un cadran de 24 heures à quelqu’un c’est comme donner le plan complet d’une ville à un visiteur. Lui donner un cadran « classique » de 12 heures c’est comme lui donner la moitié d’un plan et lui demander d’imaginer l’autre moitié. Avec un cadran de 24 heures, vous pouvez matérialiser la nuit (la période du sommeil) et toutes les autres parties de la journée, vous pouvez les structurer. Alors l’utilisateur peut voir comment une journée s’organise par rapport aux moments-clés et aussi par rapport aux activités. Et surtout, l’aiguille unique lui indique précisément sa position, l’instant T sur ce plan, comme un « vous êtes ici », voilà ce qui est fait, ce qui reste à faire, dans combien de temps et dans quel ordre, on a une vue d’ensemble synthétique. »

tous ergo synopte

Quelles sont les prochaines étapes, prochains projets ?

« Pour ce qui est de mes autres projets, disons qu’il y a matière à développer une large gamme de produits d’orientation temporelle parce qu’il y a un vrai besoin sur ce type de produits. »

D’ailleurs, pourquoi avoir choisi « SYNOPTE » ?

J’ai nommé cette horloge synopte parce que synoptique signifie : qui donne une vue d’ensemble.

Recevez la Newsletter Tous ergo !
Inscrivez-vous à notre lettre d’information ! Vous recevrez nos derniers articles à propos du handicap et du maintien à domicile, nos nouveautés produits et nos promotions. Ça vous intéresse ? Indiquez votre e-mail dans l’encadré « Newsletter », en bas à gauche de la page d’accueil de notre site.
Et voilà, c’est fait ! 🙂

Pierre
quelques mots sur Pierre
Bonjour, moi c'est Pierre ! Je suis responsable de la communication et du graphisme chez Tous ergo. Amateur de ping-pong...