Votre produit a bien été ajouté
/
Votre panier

Il y a 0 produit dans votre panier

Total
Commander Continuer mes achats

Énurésie : Les bonnes habitudes pour des nuits confortables

Par Victoria, le 29 décembre 2017

Quelques bonnes habitudes de vie peuvent vous aider à lutter contre les petites fuites nocturnes. Découvrez nos conseils pour des nuits confortables en cas d’énurésie !

Énurésie - Les bonnes habitudes pour des nuits confortables

 

Des bonnes habitudes de vie pour lutter contre l’énurésie

Tout d’abord, buvez de façon normale (1,5 à 2 litres par jour) la journée. Vous avez besoin de vous hydrater comme tout un chacun, vous priver ne réglera rien ! Évitez toutefois les boissons alcoolisées, caféinées (café, thé) ou sucrées (soda).

A partir de 18 heures, pensez à réduire les apports hydriques. De cette manière, vous aurez moins besoin d’évacuer pendant la nuit.

Comme pour les prises de boissons, il est conseillé d’uriner de façon régulière dans la journée. N’oubliez pas pour autant d’aller aux toilettes avant de vous coucher ! Par ailleurs, n’hésitez pas à vous réveiller la nuit pour prendre les devants.

Quant aux aliments que vous consommez, préférez-les riches en fibres. Privilégiez ainsi les fruits et légumes, le son et les céréales complètes. Cela vous paraît étrange ? Pourtant, ils luttent contre la constipation, facteur aggravant de l’énurésie.

Enfin, une dernière bonne habitude à prendre ne plaira pas aux fumeurs… Mais si vous arrêtiez de fumer ? En effet, le tabac amplifie l’activité vésicale.

 

Se protéger soi-même et protéger sa literie

Evidemment, pour lutter contre l’énurésie, il vous faudra vous protéger et protéger votre literie.

Il existe une multitude de protections urinaires : du change complet (couche pour adultes) à la protection anatomique en passant par la coquille pour homme et le slip absorbant. Il est donc important de trouver celle qui vous convient afin d’éviter les fuites. Pour cela, n’hésitez pas à tester plusieurs types d’échantillons !

Sachez que certaines protections sont conçues pour la nuit ; elles sont plus grandes et plus absorbantes.

Si vous êtes adepte du réutilisable, il existe aussi des slips et culottes plastiques que vous pourrez laver et porter à nouveau.

Pour protéger votre matelas, pensez à équiper votre lit d’une alèse, qu’elle soit jetable ou lavable. Cela évitera qu’il n’absorbe les liquides et allongera sa durée de vie. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez nos articles :

Sachez qu’il existe aussi de la literie conçue pour les dormeurs énurétiques. C’est le cas de la gamme Dermofresh, qui rassemble draps housse, taies d’oreiller, taie de traversin et protège couette. Ils absorbent l’humidité et les odeurs, garantissant des nuit au sec.

 

Tenir un carnet pour repérer les facteurs à risques 

N’hésitez pas vous constituer une sorte de journal de bord pour surveiller vos accidents nocturnes et repérer les facteurs aggravants.

Notez-y vos consommations alimentaires et hydriques de la journées et les heures auxquelles vous êtes passé aux toilettes. Pour chaque nuit, indiquez aussi si une fuite a eu lieu ou non.

Après quelques temps, vous serez en mesure de déceler un comportement qui pourrait potentiellement augmenter les risques d’énurésie.

 

Se prémunir des chutes nocturnes

Si vous n’arrivez pas à vous lever la nuit car vous craignez de chuter, pensez à équiper votre chambre d’un détecteur de mouvement. Il existe par exemple le Domopack lumière à coupler avec votre lampe de chevet ou le spot à installer sous votre lit. Vous pouvez aussi créer un chemin lumineux vers les WC grâce à plusieurs veilleuses économiques ou à du ruban phosphorescent. Et pour que la lumière se déclenche automatiquement dès votre arrivée aux toilettes, optez pour la veilleuse sécurité WC Luminis.

 

Faire appel aux solutions médicales

Pour terminer cette liste de conseils, n’hésitez pas à parler de votre énurésie avec votre médecin traitant ! Il pourra en effet vous proposer des solutions médicales :

  • Un système d’alarme nocturne à relier au matelas : dès la première goutte d’urine détectée, l’alarme se déclenche afin de vous réveiller.
  • Une hormone antidiurétique à prendre avant de se coucher pour bloquer la sécrétion d’urine pendant la nuit.

 

Découvrez toutes nos solutions pour lutter contre l’incontinence.

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à les poser en commentaire.

Recevez la Newsletter Tous ergo !
Inscrivez-vous à notre lettre d’information ! Vous recevrez nos derniers articles à propos du handicap et du maintien à domicile, nos nouveautés produits et nos promotions. Ça vous intéresse ? Indiquez votre e-mail dans l’encadré « Newsletter », en bas à gauche de la page d’accueil de notre site.
Et voilà, c’est fait ! 🙂

 

Revenir en haut