Depuis plusieurs années, l’utilisation d’un cycle (vélo, tricycle) comme moyen de transport écologique gagne en popularité en France. Pour encourager cette transition vers des modes de déplacement plus durables, le gouvernement a mis en place le bonus vélo, une aide financière destinée à soutenir l’achat de vélos et tricycles conventionnels ou à assistance électrique, ainsi que d’autres équipements liés à la mobilité douce. Dans cet article, nous allons explorer les détails de cette aide, y compris les critères d’éligibilité, les caractéristiques du vélo éligible, les montants disponibles et la procédure pour en bénéficier.

Tout savoir sur l’aide à l’achat d’un cycle

Qui est concerné par le bonus vélo ?

L’aide s’adresse principalement aux personnes physiques majeures domiciliées en France, ainsi qu’aux personnes morales disposant d’un établissement sur le territoire français. Pour être éligible, l’acquéreur doit acheter un vélo neuf ou d’occasion répondant à certaines spécifications, telles que le type de vélo et la période d’acquisition.

Caractéristiques du demandeur

Les critères d’éligibilité pour les personnes physiques comprennent la domiciliation en France et des conditions de revenu spécifiques, qui varient en fonction de l’année d’acquisition du vélo. De plus, les personnes en situation de handicap peuvent également bénéficier de cette aide sous certaines conditions. Pour les personnes morales, la justification d’un établissement en France est requise.

Caractéristiques du cycle (vélo ou tricycle)

Le vélo éligible doit être neuf ou d’occasion et acquis pendant une période déterminée, en fonction de la réglementation en vigueur. Il doit également répondre à des critères précis en termes de type de vélo (classique ou à assistance électrique), de batterie (si applicable) et de marquage obligatoire pour lutter contre le vol et le recel.

Il en va de soit que le vélo ne doit pas être revendu dans l’année suivant son achat.

Cycle à assistance électrique

Pour qu’un cycle à assistance électrique soit éligible, sa puissance nominale continue ne doit pas dépasser les 0,25 kilowatts, et sa vitesse ne doit en aucun cas excéder les 25 Km/h.

Montant de l’aide à l’achat d’un cycle

Le montant de l’aide varie en fonction du type de vélo et des caractéristiques du demandeur. Il peut aller jusqu’à 2 000 euros pour certains types de vélos adaptés au transport de personnes ou de marchandises, ou répondant aux besoins des personnes en situation de handicap.

Acquisition d’un tricycle pour personnes handicapées

Les personnes en situation de handicap peuvent également bénéficier du bonus vélo pour l’achat d’un tricycle adapté à leurs besoins. Ces tricycles peuvent être équipés d’une assistance au pédalage pour faciliter leur utilisation. Les mêmes critères d’éligibilité s’appliquent, mais avec une attention particulière aux besoins spécifiques de ces personnes dans le choix du vélo.

Comment obtenir le bonus vélo ?

La demande d’aide doit être effectuée en ligne sur le site officiel dédié au programme. Les demandeurs doivent fournir les documents requis, tels que la facture d’achat du vélo et d’autres pièces justificatives selon leur situation spécifique. L’aide n’est donc versée qu’une fois le cycle acheté, sur preuve d’achat.

Alors, en selle ?

Le bonus vélo représente une initiative louable visant à encourager l’utilisation du vélo comme mode de transport écologique en France. En offrant des incitations financières attractives, le gouvernement espère stimuler l’adoption de pratiques de déplacement plus durables. Le tout en contribuant à la réduction de la pollution et à la promotion d’un mode de vie sain. Si vous êtes intéressé par cette aide, n’hésitez pas à vérifier votre éligibilité ! Soumettez ensuite votre demande dès que possible pour profiter de ses avantages.

En savoir plus :

Pour plus d’informations sur le bonus vélo en France, vous pouvez consulter le site officiel du gouvernement https://www.asp-public.fr/aides

Vous pouvez aussi contacter les autorités compétentes dans votre région.