Que ce soit le matin au réveil, après la sieste ou encore à la suite d’un soin, le moment vient de sortir du lit pour aller sur votre fauteuil. Ce transfert est crucial dans l’acquisition de votre indépendance dans les activités de la vie quotidienne. C’est la première étape pour vous déplacer.

Mais beaucoup de raisons peuvent induire que vous ayez besoin d’un coup de main. Que ce soit à cause d’un manque ou d’une absence de force dans certains muscles ou bien à cause d’une paralysie par exemple. Notre but est de vous proposer des aides pour que le transfert soit le plus simple possible. Ce afin qu’il s’adapte à vos capacités pour que vous soyez indépendant dans cette étape.

Nous allons regarder trois catégories d’aides techniques :

  • → Les aides que vous pouvez utiliser seul ou avec une surveillance,
  • → Celles qui vont nécessiter la présence d’une aide humaine,
  • → Et enfin, les aides avec assistance motorisée.

Remontez l’accoudoir du fauteuil et les cale-pieds, mettez les freins, c’est parti pour le transfert !

Les aides utilisables seul 

Celle qui est souvent conseillée pour les personnes qui ont un bon tonus du tronc et suffisamment de force dans les bras pour s’en servir pour glisser c’est la planche de transfert. Elle présente de nombreux avantages : transportable, légère, utilisable aussi pour d’autres transferts. Elle est aussi facile à nettoyer et elle peut être utilisée aussi bien seul que sous l’œil d’un tiers. Par contre, elle requiert de l’entraînement afin de s’en servir en toute sécurité. Le modèle le plus courant est la planche de transferts incurvée, mais il existe aussi des planches droites.

Si vous avez la possibilité de vous mettre debout, et qu’un appui vous suffit, une barre d’appui peut être envisagée. L’avantage de la barre d’appui verticale est qu’elle peut s’enlever si besoin afin de la déplacer ailleurs (dans les WC par exemple). En revanche, attention à la placer suffisamment proche du lit et à bien placer le fauteuil dans lequel vous souhaitez aller ! Habituellement, il est mis en biais avec la roue avant proche de la barre et l’autre légèrement décalée vers l’avant pour limiter la distance à parcourir.  

Barre-lit-double-aides-au-transfert-tous-ergo

Il existe aussi des barres de lit qui se glissent sous le lit. Elles sont tables et pratiques si vous en avez besoin pour vous tourner dans le lit. Certaines ont une barre de chaque côté du lit si vous ou votre conjoint en a besoin de l’autre côté. En revanche, elles ne sont pas évidentes à installer et déplacer : il faut soulever le matelas. Elles peuvent gêner pour se lever la nuit ou pour le transfert puisqu’elles bloquent une partie du lit. 

Les aides au transfert nécessitant une aide humaine

Ici les aides vont nécessiter que vous puissiez rester assis au bord du lit, éventuellement avec un point d’appui sur une barre.

Ensuite, tout va dépendre de la force dont vous disposez dans la jambe. Si vous pouvez vous lever avec un guidon face à vous pour vous tracter, un guidon de transfert est une bonne option à envisager. Certains sont des verticalisateurs avec plateau pivotant, mais il faut impérativement que vous ayez un équilibre debout suffisant. Même chose pour le verticalisateur avec déplacement par l’aidant, qui sera pertinent s’il y a une petite distance à parcourir par exemple. 

ceinture de transfert Transac Tous ergo

Si votre équilibre est précaire, pensez que ces appareils sont utilisables avec une sangle. Mais il faut les essayer en présence d’un professionnel afin de s’assurer que vous êtes en sécurité.

Dans le cas où vous n’avez pas la possibilité de rester debout, vous pouvez utiliser une ceinture de transfert. La tierce personne doit cependant s’entraîner à son utilisation afin d’éviter de se faire mal au dos! Une fois maîtrisée, elle est très pratique car légère, transportable et facilement utilisable dans d’autres situations. 

Les aides au transfert motorisées

Elles présentent un avantage majeur. Elles suppléent la force de vos jambes sans demander de force à vos bras ou à un aidant. Mais avant de l’envisager, il faut tenir compte de plusieurs points :

  • Ce sont des appareils qui prennent de la place, attention à prendre les mesures de la pièce avant l’achat !
  • Il est impératif que quelqu’un reste à vos côtés durant toute l’utilisation de l’appareil.
  • Chaque appareil a une limite de poids à vérifier avant l’achat.

Ces aides sont généralement utilisées dans deux cas précis. Le premier est si vous êtes dans l’impossibilité totale d’être assis même en présence d’un appui. Pour cela, le système le plus pratique est le soulève-personne. Il consiste à installer une personne dans un hamac qui va lui permettre de passer du lit au fauteuil sans fournir d’effort. Il existe des modèles avec des rails qui s’installent au plafond et des modèles mobiles. Là encore, l’aidant doit apprendre à mettre et enlever le hamac. En effet, il ne faut pas rester assis dessus toute la journée. Il existe un risque de glisser dans le fauteuil et de faire une escarre.

L’autre cas dans lequel on utilise une assistance électrique est si vous pouvez être assis au bord du lit mais n’avez pas la force suffisante pour vous tracter avec les bras ou pousser avec les jambes pour vous lever. Cependant vous devez savoir être debout avec de l’aide. Cela arrive par exemple durant une période de transition entre le soulève-personne et le guidon de transfert. Dans ce cas précis, il existe des verticalisateurs avec assistance électrique 

Que vous utilisiez l’une ou l’autre de ces assistances électriques, veillez à toujours charger les batteries durant la nuit.

Conclusion 

Les aides présentées ici sont des aides purement dédiées au transfert, détaillées une par une en fonction de vos besoins. Elles nécessitent toutes un temps d’adaptation et d’apprentissage mais vous permettront de développer votre indépendance une fois qu’elles seront maîtrisées.

Bien sûr, suivant vos besoins et les aides techniques humaines que vous avez à domicile, il est tout à fait possible d’utiliser par exemple l’anneau du lit médicalisé pour vous tenir assis seul. N’hésitez pas à en discuter et à expérimenter !

Sources et pour aller plus loin ici et ici !

+1