Favoriser l'aménagement de la maison

La perte d'autonomie et de mobilité se dont surtout ressentir lors des déplacements, mais aussi chez soi. Si l'on a un logement sur plusieurs étages, monter les escaliers peut être difficile, voire impossible seul. C'est parfois le logement lui-même qui n'est plus adapté. Les équipements utilisés nécessitent des espaces larges, les meubles ne sont pas à la bonne hauteur... Nous pensons notamment à la cuisine et à la salle de bain où la douche, la baignoire et les étagères peuvent limiter l'autonomie de la personne concernée. Il est primordial d'étudier les différents aménagements possibles de son logement pour qu'il soit le plus accessible.

Favoriser l'aménagement de la maison

Aménager son logement notamment pour les personnes en fauteuil roulant

Manuel ou électrique, ces derniers ne passent pas tous les pas de portes, ce qui engendre des besoins d'aménagements. Également, les étagères peuvent être trop hautes, les portes des placards peuvent être bloquées par les roues... Nombreuses sont les situations dans lesquelles la configuration des pièces peut être un cauchemar. De nombreux équipements et solutions d'aménagement PMR s'offrent à vous pour monter les escaliers, vous aider à vous relever, à sortir du lit... Voici quelques idées d'amélioration globales pour un logement accessible PMR :

  • Élargir les pas de portes et si possible et nécessaire, les couloirs
  • Adapter la hauteur des interrupteurs, des poignées et des sonnettes
  • Installer des barres d'appui, notamment dans la salle de bain et aux toilettes
  • Douche à l'italienne, adapter la hauteur du lavabo
  • De nombreuses aides aux transferts existent, pour les baignoires, les chaises, les lits...
  • Songez au fauteuil releveur, un bon moyen d'allier confort et accessibilité dans le salon
  • Installer des rampes d'accès à la place des marches quand il y en a
  • Optez pour un monte-escaliers
  • Un lit médicalisé rotatif dans la chambre ou le salon
  • Choisissez des étagères basculantes ou à hauteur adaptée

Ces travaux ont souvent un coût élevé. Vous pouvez avoir recours à des aides, subventions et crédit d'impôt pour l'aménagement d'un logement PMR.

 

Aménager une cuisine pour PMR et personnes âgées

Cuisiner peut être vu comme une tâche simple, mais lorsque l'on est une personne à mobilité réduite, cela peut devenir difficile. Avec les bons outils et les bons aménagement, cuisiner peut redevenir un plaisir qui donne confiance en sui et en son autonomie pour les personnes malades, blessées ou âgées. Cuisiner pour soi est un acte d'indépendance important au quotidien. 

Les plus petits aides peuvent changer la donne, voici quelques idées pour aménager sa cuisine sans travaux : 

  • Éclaircir le plan de travail : la lumière peut vous faciliter la tâche, surtout si vous avez des troubles de la vue. Vous pouvez optez pour un lampadaire, une lampe classique à poser sur le plan de travail ou encore une lampe loupe si vous avez besoin de mieux voir ce que vous faites.
  • Aides à la préhension : des épaississeurs, des tubes en mousses, des bandes peuvent vous permettre de mieux tenir et utiliser les ustensiles que vous possédez déjà. Notamment si vous avez du mal à serrer la main autour de leur manche ou si les manches en question vous font mal. Pensez également aux pinces de préhension, ou ramasses objets, qui vous aideront à attraper les objets et aliments en hauteurs ou trop bas ! 
  • Ustensiles ergonomiques : si vos ustensiles ne sont pas ou plus adaptés à vos capacités, il existe des couverts et de la vaisselle ergonomique qui vous faciliteront la vie et contribueront à l'aménagement du logement vers plus d'accessibilité pour une personne âgée ou PMR.
  • Tabouret de cuisine : pour les personnes ayant du mal à rester debout trop longtemps, un tabouret ou une canne siège peuvent vous soulager ! 

Vous pouvez coupler ces aménagements mineurs aux travaux plus conséquents pour plus d'accessibilité ! En majeur partie, voici ce qu'il se fait dans la cuisine : 

  • Etagères relevables : permettent de ne pas trop changer l'apparence de la cuisine afin que la hauteur des meubles puisse convenir à tous.
  • Changer la hauteur des meubles et plans de travail : lorsque l'on est en fauteuil roulant notamment, une hauteur universelle des plans de travail n'est pas adaptée PMR ! 
  • Ajouter des barres d'appui : pour les personnes à mobilité réduite, en fauteuil roulant, les personnes âgées et les personnes ayant du mal à rester debout, positionner des barres d'appui à plusieurs endroits stratégiques de la cuisine peut aider.
  • Tabouret pour cuisiner : comme pour la barre d'appui, mais surtout adapté aux personnes sachant encore se tenir debout. Ils vont venir agir comme soutien palliant à la fatigue des jambes et du corps en général. Cette option est surtout destinée aux personnes âgées.

Tout cela aura un coût plus conséquent que les petits aménagements sans travaux, mais il existe des aides, subventions et crédit d'impôts pour l'aménagement de logement pour les personnes à mobilité réduite. 

 

Découvrir les solutions pour le déplacement, la mobilité et l'autonomie des personnes âgées et PMR :

Notre blog

Comment traiter l’hyperactivité vésicale ? Conseils et solutions

Joy • 08/06/2022

Comment traiter l’hyperactivité vésicale ?

L’hyperactivité vésicale se traduit par une envie d’uriner fréquente. Si vous vous demandez...

Perte d’appétit : stimuler l’envie et la faim ! Alzheimer

Maurine • 20/05/2022

Perte d’appétit : stimuler l’envie et la faim !

La perte d’appétit concerne les personnes âgées, les enfants, les personnes en situation...

14 applications pour l’accessibilité et l’inclusivité Accessibilité et mobilité

Joy • 18/05/2022

14 applications pour l’accessibilité et l’inclusivité

De nombreuses applications existent pour faciliter le quotidien, pour simplifier les actions...