Quelles activités pour occuper un enfant handicapé ?

Tous les enfants ont besoin de distraction, d’amusement et de s’occuper de manière générale. Ils en ont besoin et soyons francs les parents aussi. Nous connaissons le marathon qu’est être parent d’un enfant en situation de handicap, et même si le quotidien est lumineux, il n’est pas toujours facile. Un enfant qui a des besoins spéciaux peut avoir un comportement que l’on a du mal à appréhender ainsi qu’un besoin d’attention accrue. Et même si ses comportements créent des histoires rigolotes, cela peut être frustrant lorsque l’on est réellement occupé ou que l’on veut du temps avec soi-même ! Alors comment occuper un enfant en situation de handicap sans avoir recours aux écrans ?

Quelles activités pour occuper un enfant handicapé ?

Comment avoir un peu de temps pour soi ?

Un enfant aux besoins spéciaux a souvent une attention assez courte sur les activités qui lui sont proposées. Il vous faut donc avoir recours à des activités dynamiques qui nécessitent souvent votre participation. Mais parfois vous avez le droit, sans honte, d’avoir besoin de moment à vous accorder. Et cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas à la hauteur ou égoïste, mais que vous êtes un être à part entière. 

  • Les jouets à “accès limité” : les jeux et jouets préférés de votre enfants mais autorisés de manière ponctuelle ! Gardez les hors de portée et ne les lui proposez que lorsque vous avez besoin d’une activité que votre enfant adore vraiment ! Ainsi, il en profitera encore plus et vous aurez un peu de temps pour vous !
  • Le bain : cela n’est pas toujours possible, certains enfants peinent ou sont incapable de se laver seuls. Mais avec un siège ou un transat de bain, vous pouvez très bien vous asseoir à côté de la baignoire avec un livre, ou bien un film, tout en gardant un œil sur votre enfant.
  • Une corbeille... de sacs de jouets : la petite poupée russe du temps libre ! Rangez de multiples trousses de jouets dans une corbeille. Votre enfant se fera un plaisir de sortir chaque trousses, de les ouvrir unes à unes pour en sortir tous les jouets. On ne vous cache pas, cependant, que le rangement qui s’ensuit sera le prix à payer ! 
  • Coucher votre enfant plus tôt ponctuellement : il est tout à fait autorisé de coucher son enfant une demi-heure à une heure plus tôt de temps en temps. Faites une activité relaxante avant avec l’enfant porteur de handicap, comme des exercices de respiration profonde, de l’aromathérapie, l’écoute de musique douce, des lumières faibles...

 

Occuper un enfant handicapé à l'intérieur et en famille

Occuper ses enfants à la maison est chose difficile. Avec le confinement et les couvre-feu que nous avons connus, nous avons été contraints de beaucoup rester chez nous. L’ennui, l’agacement et l’impatience peuvent donc se faire ressentir de manière plus intense que d’ordinaire. Alors comment occuper un enfant handicapé à la maison ? Voici une liste d’activités que vous pouvez faire ensemble ! 

  •  Cuisinez ensemble : choisissez une recette adaptée aux enfants, et laissez le vous aider à doser, mélanger, goûter… Si vous partez sur des sablés, cookies, ou autre, laissez déborder sa créativité après cuisson grâce à des confettis en sucres, du sucre glace ou même des paillettes comestibles ! Petit plus, cela lui apprendra à suivre des directives !
  • Créez un livre de texture : une belle solution, notamment pour l’enfant autiste. Le créer avec lui sur toute un après-midi est déjà une expérience qui occupe et fait sourire. Par la suite, le livre sera autant une occupation qu’un souvenir ! Utilisez des vêtements que vous ne mettez plus, des bouts de plaids, des serviettes de bain, de vieilles peluches… Vous pouvez aussi coller du sable sur une page, de l’aluminium, du papier crépon, les solutions sont multiples et le résultat souvent sensationnel (et sensoriel) !
  • Jouez ensemble à des jeux vidéos : l’image de cette activité à la vie dure, mais partager ce moment de jeu avec l’enfant peut être réellement bénéfique et vous permettre de réguler le temps de jeu. Qui plus est, les jeux vidéos sont connus pour améliorer les facultés motrices des enfants, le tout en s’amusant (énormément)
  • Des activités artistiques : collez une bâche blanche au mur et laissez votre enfant s’y exprimer, proposez lui de jouer avec de la pâte à modeler, déguisez-vous, les possibilités sont illimitées lorsqu’il s’agit de créer ! 
  • L’aromathérapie : pour une bonne dose de calme et d’apaisement… Choisissez une musique douce et relaxante et détendez-vous grâce à des huiles essentielles. A diffuser ou à mélanger à une huile neutre pour un petit massage ! 
  • Dansez : la meilleure solution pour un enfant qui ne tient plus en place ! C’est parti, jouez sa musique préférée, faites-lui découvrir des sonorités… La danse aide les enfants à être plus conscients de leur corps, ce qui est particulièrement efficace pour les enfants atteints d'un trouble du traitement sensoriel. D’autres activités physiques sont bénéfiques pour canaliser l’énergie de l’enfant. Évidemment, les activités physiques ne sont pas possibles pour tous les types de handicaps, mais il y a toujours une solution pour adapter le jeu !

 

Découvrez comment accompagner et prendre en charge un enfant handicapé :

Tous ergo vous accompagne

Perte d’appétit : stimuler l’envie et la faim ! Alzheimer

Maurine • 20/05/2022

Perte d’appétit : stimuler l’envie et la faim !

La perte d’appétit concerne les personnes âgée, les enfants, les personnes en situation de...

14 applications pour l’accessibilité et l’inclusivité Accessibilité et mobilité

Joy • 18/05/2022

14 applications pour l’accessibilité et l’inclusivité

De nombreuses applications existent pour faciliter le quotidien, pour simplifier les actions...

Voyager avec un handicap : nos conseils Accessibilité et mobilité

Antoine • 16/05/2022

Voyager avec un handicap : nos conseils

Voyager avec un handicap n’est pas toujours facile. Aujourd’hui encore, beaucoup de personnes...