Retour

Faire reconnaitre le handicap de mon enfant

Faire reconnaître administrativement le handicap de son enfant ou de l’enfant que l’on accompagne est l’une des premières étapes vers un quotidien plus adapté. Pour ce faire, un diagnostic doit être établi par un professionnel de la santé (médecin généraliste, pédopsychiatre) ou faire appel à un centre d’action médico-sociale. Vous ne pourrez pas faire diagnostiquer le handicap de votre enfant autrement.

Faire reconnaitre le handicap de mon enfant

Nos solutions pour parer au handicap d'un enfant

Aide à la toilette
Aide à la toilette
Jeux pour malvoyant
Jeux pour malvoyant
Stylo ergonomique
Stylo ergonomique
Outils de jardinage
Outils de jardinage
Bureau ergonomique
Bureau ergonomique
Aide à la préhension
Aide à la préhension
Objets malins
Objets malins
Aide technique repas
Aide technique repas
Slip et culotte enfant
Slip et culotte enfant
Maillot de bain incontinence
Maillot de bain incontinence
Aide à la préhension
Aide à la préhension

Que faire si un handicap est diagnostiqué chez l'enfant ?

Lorsque votre enfant, ou l’enfant à charge est diagnostiqué avec un handicap, l’étape suivante est de prendre rendez-vous à la Maison Départementale de Personnes Handicapées la plus proche. Les MDPH ont été créées avec la Loi Handicap de 2005, pour accueillir, accompagner, informer et conseiller. Là-bas, on pourra répondre à toutes vos questions et inquiétudes et vous aiguiller pour vos demandes d’aides financières et d’orientation scolaire à travers un Plan Personnalisé de Compensation. Par exemple, en termes d’aides financières, vous pouvez avoir droit à l’AEEH : allocation d’éducation de l’enfant handicapé. Cette aide pourra être complétée, selon la gravité du handicap, par la PCH (prestation de compensation du handicap) ou l’AJPP (allocation journalière de présence parentale).

Pour les transports, des aides sont également disponibles que ce soit sur l’aspect gestion que sur l’aspect prise en charge de certains frais, comme ceux concernant le trajet scolaire. Il vous faudra remplir un dossier et entamer des procédures qui peuvent prendre plusieurs mois avant d’obtenir la reconnaissance du handicap de l’enfant concerné. Armez-vous de patience et de positivité.

 

Qu'est-ce que le dossier MDPH et comment le remplir ?

Le dossier MDPH est destiné à “officialiser” administrativement le handicap de l’enfant et à faciliter les futures démarches ainsi que vous orienter dans les étapes suivantes de la vie de votre enfant en situation de handicap. Ce dossier, comme beaucoup de démarches administratives, n’est pas une tâche plaisante. Le remplir n’est pas non plus chose facile, les parents ou représentants légaux manquent cruellement d'informations qui ne sont visiblement pas évidentes à trouver.

Le dossier MDPH est donc à remplir par les représentants légaux de l’enfant, et peut concerner plusieurs demandes. Afin de ne pas avoir à le remplir à nouveau avec toutes les pièces justificatives nécessaires à sa constitution, veillez à bien vous renseigner sur toutes les demandes possibles pour les demander au sein du même dossier.

Dans tous les cas, il est préconisé de garder une photocopie du dossier pour toute nouvelle demande, que vous pouvez d’ailleurs faire en complément de la première, même si une décision est encore en cours de validité.

Vous pouvez également faire votre demande via le site https://mdphenligne.cnsa.fr/, ce qui vous offre le choix de le faire par voie digitale ou postale.

La partie concernant la vie quotidienne et le projet de vie est l’une des plus importantes, remplissez la donc avec attention. Elle pèse un poids dans la décision quant aux demandes faites dans le dossier, mais vous permet aussi à vous de vous projeter dans l’organisation de l’avenir et du parcours de votre enfant.

Certaines assistantes sociales sont vraiment bien renseignées sur le dossier MDPH et les demandes possibles, n’hésitez donc pas à vous rapprocher d’une assistante sociale afin de vous aider dans la complétion du dossier. Vous êtes complètement libres de décider quelles demandes vous souhaitez faire, même si elles ne sont pas en adéquation avec les recommandations des professionnels que vous aurez rencontrés. Ne vous inquiétez pas, un projet de vie n’est en aucun cas fixe et peut être changé à tout moment lors d’un prochain dossier.

Le plus important, notamment dans le certificat médical et que vous décriviez au maximum les difficultés de l’enfant, pour que la MDPH soit au courant des retards et besoins de l’enfant. Le certificat médical est d’ailleurs, et évidemment, un document obligatoire. Notamment pour l’orientation et l’attribution des allocations et prestations. Légalement, la MDPH dispose de 4 mois pour traiter le dossier, mais cela peut s’allonger en fonction de la périodicité ou de l’omission de pièces justificatives. Le mieux est de s’y prendre à l’avance. Une fois envoyé, et accepté, vous recevez un accusé de réception. Arrive ensuite une évaluation médico-sociale de la situation de l’enfant handicapé. Une proposition de décision est transmise à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées.

La dernière étape est la réception de votre/vos notifications qui vous informeront des décisions prises. Attention, certaines décisions nécessitent un choix et donc une réponse !

Tous ergo vous accompagne

Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées Aidants

Joy • 15/06/2021

Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées

Ce n’est pas moins de 16% des personnes âgées qui ont été victimes de maltraitance au...

Adapter son poste de travail à son handicap Accessibilité et mobilité

Antoine • 10/06/2021

Adapter son poste de travail à son handicap

Il est tout à fait possible de travailler avec un handicap même lourd, à condition de bien...

Les Petites Victoires : Interview de Cliff Conseils et solutions

Joy • 08/06/2021

Les Petites Victoires : Interview de Cliff

Tous ergo vous partage des interviews de personnes incroyables qui méritent l’admiration...