Comment aménager son bureau pour PMR ?

Il est, aujourd’hui, primordial de rendre accessibles ses locaux ouverts au public ou non. Quasiment 9% des demandeurs d’emploi sont en situation de handicap. Que la loi l’impose à votre structure ou non, il serait dommage de ne pas rendre votre établissement accessible. Alors, qu’est-ce qui s’impose à vous ? Quelles normes devez-vous respecter ? Quels sont les aménagements obligatoires et comment les mettre en place pour rendre votre lieu de travail accessible ?

Comment aménager son bureau pour PMR ?

Dans quelles conditions faut-il rendre ses locaux accessibles ?

La majeure partie du temps, les bureaux ne sont pas des établissements recevant du public et ne sont pas soumis à la législation en vigueur pour les ERPs. Ils sont directement soumis à la réglementation du Code du Travail, notamment relative aux travailleurs en situation de handicap. Même s'ils ne sont pas toujours soumis aux lois destinées aux ERP, ces locaux n’échappent pas à des obligations en termes d’accessibilité.

Accessibilité des bureaux à construire ou neufs 

Dans cette situation, il est absolument obligatoire que le maître d’ouvrage fasse en sorte que le lieu soit accessible pour les employés et visiteurs handicapés : peu importe le handicap ou le nombre de salariés. Si votre local est sur plusieurs étages, ce sont évidemment tous les étages qui sont concernés par les règles d’accessibilité, et non seulement le rez-de-chaussée.

Les règles en vigueur pour des bureaux accessibles dans les normes imposées concernent les points suivants :

  • Les locaux doivent être entièrement accessibles : chaque étage, chaque pièce, chaque bâtiment, chaque annexe. Les portes et indications doivent être adaptées, notamment à une personne en fauteuil roulant et une personne malvoyante. Le bâtiment doit permettre la circulation, l'évacuation, le repérage et la communication en toute autonomie. 
  • Lors de la conception des locaux, il est primordial de prendre en compte la potentielle nécessité d’adapter le poste de travail d’un salarié en situation de handicap. Prévoyez donc l’espace nécessaire. 
  • L’alarme sonore doit être définie de manière à ce qu’elle soit compréhensible de tous, et le système d’évacuation des personnes au sein du bâtiment doit répondre aux spécificités d’évacuation des personnes handicapées. Les locaux doivent donc avoir, à tous les étages, des espaces d'attente sécurisés. Leur nombre et leur capacité d’accueil est définie en fonction du nombre de salariés en situation de handicap et de la disposition des lieux.

Accessibilité des bureaux existants 

Les bureaux dans des locaux déjà existants n’ont pas lieu d’être adaptés, sauf dans le cas suivant : l’entreprise possède plus de 20 salariés et est soumise à l’obligation d’avoir 6% de salariés handicapés. Ceci est régulé par l’OETH. La deuxième exception concerne les bâtiments subissant une restructuration touchant au cheminement, qui permet donc d’en modifier l’accessibilité.

 

Accessibilité des sanitaires

Comme évoqué dans notre dossier l'accessibilité des sanitaires des ERP, l'aménagement des toilettes pour l’accueil de personnes en situation de handicap doit comprendre plusieurs points :

  • La largeur de la porte et son sens d’ouverture,
  • La superficie de la pièce,
  • L’espace minimum pour manoeuvrer,
  • L’espace minimum entre l’assise et la barre d’appui,
  • La hauteur de l’assise,
  • La hauteur de l'évier, du miroir et de la poubelle,
  • La barre d’appui coudée et sa hauteur.

 

Bureaux et parking accessible

Si vos locaux sont en construction et que votre effectif dépasse les 20 salariés, vous avez pour obligation d’avoir au moins 1 place réservée aux personnes en situation de handicap pour 50 places de parking. 

Ensuite, il n’est pas uniquement question de localiser la place de parking PMR près de l’entrée et d’y apposer une signalisation. Des dimensions sont imposées par la loi, des positionnements, et règles de signalisation sont en vigueur. Pour plus d'informations sur les parkings, rendez-vous sur notre dossier Comment délimiter son parking handicapé/PMR ?

 

Mobilier de bureau ergonomique PMR

Pour des locaux accessibles et accueillants, où tout le monde y trouve son confort, de nombreuses solutions et adaptations sont à votre disposition !

 

Bureau à hauteur variable

Il est parfois plus simple de trouver un bureau dont la hauteur peut être changée pour s’adapter à un fauteuil roulant quelque soit sa taille, que de trouver un bureau à la hauteur idéale. Qui plus est, de plus en plus de salariés sont friands de la possibilité de pouvoir alterner entre la position assise et debout. Équiper vos locaux avec des bureaux assis-debout serait donc la solution hybride qui facilite l’adaptation du poste de travail à l’accueil d’un salarié en situation de handicap, notamment moteur.

 

Équipements pour adapter le poste de travail

  • Des repose-bras ergonomiques : ils permettent le bon positionnement du coude et du bras, en soulageant les tensions exercées sur l'épaule. Voir nos articles sur les repose-bras Jumborest et Ergorest
  • Double écrans, surélevés si nécessaire : la posture part d’un bon positionnement du dos, des bras, mais aussi de l’axe du regard. Travailler sur un ordinateur portable, par exemple, nous pousse à regarder vers le bas et donc à pencher la tête en avant. Le surélever ou utiliser un deuxième écran positionné plus haut va nous aider à garder la tête plus droite et à moins tirer sur notre nuque. Cela permettra donc aux personnes en fauteuil avec très peu de mouvements de pouvoir travailler avec les écrans en “ligne de mire”, sans créer de tensions.
  • Une souris et un clavier ergonomiques : très peu connus, ceux-ci permettent de maintenir les avant-bras dans son axe naturel. Le clavier a souvent un repose bras bombé et les touches positionnées en arc de cercle. La souris, elle, possède ses boutons et sa roulette sur le côté, plutôt qu'au-dessus. Les personnes en manque de tonus ou ayant des raideurs pourront plus facilement travailler.

 

Espace entre les bureaux

Il n’y a pas de loi en vigueur, mais privilégiez un espace d’une largeur d’1m50 minimum, afin de faciliter le passage et les manœuvres d’un fauteuil roulant sans difficultés. 

 

Rampe d'accès et seuils

Vous n’avez peut-être pas besoin d'ascenseur ou de monte personnes, en fonction de la hauteur à franchir, une rampe d’accès peut être suffisante. Vous ne savez pas comment calculer le pourcentage de pente de votre rampe d’accès ? Faites un tour sur notre dossier Réglementation des rampes d'accès PMR pour ERP.

 

Éclairage

Notamment pour le poste de travail, en fonction des besoins en visibilité de chacun, vous pouvez avoir recours à des lampes de bureau, voire même des loupes éclairantes pour les personnes malvoyantes.

 

Cuisine accessible PMR

Si vous disposez d’une cuisine dans vos locaux, il est très important que tous vos salariés puissent l’utiliser sans difficultés. Il existe des placards basculants et de la vaisselle ergonomique adaptée si besoin, afin de fournir le meilleurs des conforts à tous vos employés.

Découvrez toutes les solutions pour rendre votre ERP réglementaire pour recevoir des personnes à mobilité réduite

Notre blog

Comment traiter l’hyperactivité vésicale ? Conseils et solutions

Joy • 08/06/2022

Comment traiter l’hyperactivité vésicale ?

L’hyperactivité vésicale se traduit par une envie d’uriner fréquente. Si vous vous demandez...

Perte d’appétit : stimuler l’envie et la faim ! Alzheimer

Maurine • 20/05/2022

Perte d’appétit : stimuler l’envie et la faim !

La perte d’appétit concerne les personnes âgées, les enfants, les personnes en situation...

14 applications pour l’accessibilité et l’inclusivité Accessibilité et mobilité

Joy • 18/05/2022

14 applications pour l’accessibilité et l’inclusivité

De nombreuses applications existent pour faciliter le quotidien, pour simplifier les actions...