Prévention des chutes chez les personnes âgées

Comment empêcher ma mère de tomber ? Mon grand-père tombe, que faire ? Ces questions, nous nous les posons tous. Notamment lorsque l'on sait qu'une chute sur cinq causerait de sérieuses blessures comme des fractures, os cassés ou, plus grave, une blessure à la tête. La peur de tomber peut elle également impacter le quotidien d'une personne âgée, et l'empêcher d'être active et indépendante ?

Proches, aidants et seniors se doivent de s'informer sur la prévention des chutes, justement parce que les risques sont nombreux. Et même s'il est presque impossible de toutes les éviter, il existe des dispositifs qui vont réduire les risques de mauvaises chutes.

Prévention des chutes chez les personnes âgées

 

Pourquoi une personne âgée chute-t-elle ?

Il y a beaucoup de raisons qui entraînent des chutes chez les personnes âgées. Et ces raisons sont souvent uniques à la personne, l'aménagement de la maison, ou une combinaison de plusieurs facteurs. Alors comment réduire les risques de chute ?

N'hésitez pas à commencer par consulter un médecin, vérifiez les traitements quotidiens de votre proche et leurs effets secondaires. Le sport est également conseillé pour plus de tonus et moins de risques de blessures. Pensez aussi à la sécurité des pièces selon leur aménagement.

Mais afin d'aider une personne âgée à éviter les chutes, il est important de mieux comprendre pourquoi cette personne chute ou est susceptible de chuter. Grâce à cela, vous pourrez identifier le meilleur moyen de l'aider et comprendre ce qui a pu causer telle ou telle chute afin d'éviter la prochaine.

Une prévention des chutes personnalisée sera forcément mieux que de conseiller des solutions généralistes. Votre proche pourrait par exemple avoir un regain d'équilibre s'il fait du tai-chi, mais l'effort sera vain si la perte d'équilibre vient d'un trouble de la vue ou d'un médicament pour la pression artérielle qui serait trop fort.

Dans tous les cas, il est important de chercher la cause de la perte d'équilibre afin d'y pallier. Cependant, la chute est majoritairement causée par un manque d'équilibre et une incapacité à se redresser. Connaître et comprendre les causes va simplement aider à créer moins de situation de perte d'équilibre. Apprenez-en plus sur les causes de la perte d'équilibre chez la personne âgée par ici. 

 

Comment prévenir les chutes chez les personnes âgées ?

Il y a trois facteurs à risque principaux qui causent les chutes : 

  • Les risques reposant sur la santé de la personne : faiblesse musculaire, équilibre général, maladie chronique, douleurs, problèmes de vue, effets secondaires de médicaments
  • Les risques "environnementaux" : liés à l'aménagement de la maison, de chaque pièce, un tapis peut suffire à faire trébucher une personne âgée. Mais aussi des risques liés aux vêtements, chaussures ou à une aide technique non adaptée.
  • Éléments déclencheurs ponctuels : qui peuvent être liés à un des petits enfants qui court à côté, un gros coup de vent, un chien qui tire sur la laisse, etc.

Il est cependant compliqué de cerner, évaluer et pallier chaque facteur de risque. Faites une liste de tout ce qui peut causer la chute de votre proche, patient ou vous-même. Identifiez les facteurs de risques et éléments déclencheurs des dernières chutes, et déterminez lesquels sont les plus simples à contrer.

Mais en règle générale, voici ce que vous pouvez mettre en place pour prévenir les chutes à domicile d'une personne âgée : 

Surveiller les repas

Manger à horaire réguliers et équilibrés limite la fatigue et les vertiges en réduisant les risques de sensations de faiblesse.

 

Vérifier les carences

Vitamines D et notamment la B12, fer, potassium, magnésium... Ces carences peuvent être à l'origine de faiblesses, malaises et de chutes. Parfois, une cure de vitamine B12 peut changer le quotidien d'une personne âgée. Attention, consultez un médecin avant de vous lancer dans une cure.

 

Faire de l'exercice

Être trop inactif entraîne une perte de masse musculaire nécessaire à l'équilibre et au tonus. Il ne faut pas hésiter à aller se balader, ou en tout cas, à éviter la position assise toute la journée. Cependant, penser également à ne pas se surmener est primordial ! C'est à vous ou votre proche de trouver le bon équilibre en apprenant à se connaître et connaître ses limites !

 

Surveillez la bonne prise des médicaments

Éviter d'en cumuler trop, être assidu, vérifier leurs effets secondaires et risques. Des piluliers avec rappel existent pour pallier aux oublis ou à la mauvaise prise des traitements.

 

Vérifier la vue et l'audition

Cela parait évident, les troubles de la vue peuvent être à l'origine des chutes. Il en est de même pour l'ouïe !

 

Garder son logement rangé

Pour éviter de trébucher et de créer de nouveaux obstacles, n'hésitez pas à faire appel à des aides à domicile pour cela.

 

Avoir un logement bien éclairé

Limiter les zones d'ombres aident plus qu'on ne le pense ! Pensez aux bandes adhésives phosphorescentes ou a LED sur les marches d'escalier. Cela limitera les chutes noctures.

 

Aménager son logement

Barres d'appui, tapis antidérapants, aides à la préhension, assises, siège de douche, monte escalier...

 

Opter pour la téléassistance

Ne serait-ce que pour vous rassurer !

 

Nos conseils pour éviter les risques de chute chez les personnes âgées :

”Notre

Manger mieux en un tour de main : possible avec le manger mains Conseil nutrition

Maurine • 24/08/2022

Manger mieux en un tour de main : possible avec le manger mains

Certaines périodes de la vie comme le grand âge, ou certaines pathologies (Alzheimer, Accidents...

4 gestes simples face à la canicule Aidants

Joy • 02/08/2022

4 gestes simples face à la canicule

Les températures sont à la hausse depuis quelque temps, et elles n’ont pas prévu de...

Lisbonne : le Portugal est-il accessible pour les PMR ? Accessibilité et mobilité

Antoine • 01/08/2022

Lisbonne : le Portugal est-il accessible pour les PMR ?

Je rentre tout juste d’une semaine de vacances au Portugal, dans la région de Lisbonne. Malgré...