Retour

Guide des dispositifs anti-chute pour personnes âgées

Chaque année, un tiers des personnes âgées sont victimes de chutes, mais peu sont ceux qui prendront la décision d’en parler à leur médecin ou à leurs proches. Les chutes étant l’une des premières causes de blessures chez les personnes âgées, il est presque dangereux de ne pas en parler. Les blessures peuvent en effet aller d’un simple hématome à une fracture de la hanche, voire une commotion cérébrale qui pourrait leur coûter la vie. C’est pourquoi la prévention des chutes commence par créer un lieu de vie sûr et sécurisé !

Guide des dispositifs anti-chute pour personnes âgées

Nos sélections pour éviter les chutes des personnes agées

Aide Alzheimer
Aide Alzheimer
Lampe
Lampe
Vêtement facile à enfiler
Vêtement facile à enfiler
Aide à l'habillage
Aide à l'habillage
Pince de préhension
Pince de préhension
Objets malins
Objets malins
Déambulateur
Déambulateur
Pilulier
Pilulier
Outils de jardinage
Outils de jardinage
Remise en forme
Remise en forme
Santé à la maison
Santé à la maison
Équipements anti-chute
Équipements anti-chute
 

La téléassistance, le bouton SOS, les téléphones avec touche SOS...

La téléassistance est tout bonnement le premier réflexe que l’on a. Elle se matérialise souvent sous la forme d’un bouton sur un bracelet ou sur un collier. En cas de besoin, d’urgence, notamment de chute, la personne âgée n’a qu’à appuyer sur le bouton pour joindre un centre d’appel d’urgence qui fera intervenir les secours à son domicile. Cette solution se présente souvent sous un format d’abonnement qui garantit l’accès au centre d’appel d’urgence disponible 7j/7 et 24h/24.

Dans la veine des objets connectés, le bouton SOS ou le téléavertisseur, peut lui aussi s’avérer utile. Simplement, il nécessite la présence d’un aidant dans l’habitation. Une pression sur ce bouton sans-fil fait sonner le bipeur de l’aidant dans un rayon de distance limité, avec un minimum d’obstacles (murs) entre le bouton de la personne âgée et le bipeur de l’aidant.

La balise assistance GPS est la petite révolution, autant pour les chutes que pour Alzheimer ! Ce médaillon muni d’une carte SIM peut enregistrer 3 numéros (urgences, proches, …)  qui seront contactés via un message indiquant la position GPS et un lien Google Maps ! Le premier numéro enregistré sera appelé automatiquement. Une solution pour être serein, sans forcer son proche âgé à s’investir dans les nouvelles technologies… Le petit plus : vous pouvez y ajouter un abonnement à un service de téléassistance !

Vous pouvez aussi avoir recours à un téléphone basique, qui comporte une touche SOS. Différents modèles existent, portables, fixes, fixes sans fil. Tous avec une touche d’urgence qui ne nécessite donc pas la composition d’un numéro !

Les détecteurs de chutes

Les capteurs de mouvement et la téléassistance intuitive sont peu connus. Ces derniers sont pourtant une révolution technologique ! Des capteurs de mouvements sont à installer dans les différentes pièces de la maison. Sans caméras, ils vont dans un premier temps analyser les mouvements des habitants de la maison, afin de détecter intuitivement toute situation anormale : comme une chute. 

Les bracelets détecteurs de chute sont plus communs. Ils détectent la chute via un détecteur de pression et un accéléromètre. Le pouls va être mesuré, et le choc va être capté. Avant d’envoyer la première alerte, la plupart des bracelets attendront environ 20 secondes. Certains attendront même 20 secondes de plus en clignotant pour prévenir de l’appel imminent du service de téléassistance, au cas où le bracelet serait tombé seul. La limite de ces dispositifs est qu’ils vont souvent être enlevés et déposés sur la table de chevet pour dormir. Les déplacements nocturnes sont donc rarement sécurisés.

 

Aménagement du domicile et aides techniques

Éclairages : un lieu bien éclairé est un lieu où l’on chute moins ! Il est important de réduire les zones d’ombre. Pensez aux luminaires, mais aussi aux petits gadgets utiles comme :

  • Les bandes phosphorescentes à placer sur les murs, les marches, les escaliers, les meubles…
  • Les lumières et veilleuses avec capteur de mouvement : au pied du lit, dans les escaliers, et même dans la cuvette des toilettes !

Les barres d’appui : mentionné sur notre page sur la Prévention des chutes chez les personnes âgées, les barres d’appui placées stratégiquement dans l’habitation peuvent permettre à la personne âgée de se rattraper et de minimiser la chute, voire de l’éviter.

Aides à la mobilité : les solutions sont multiples pour sécuriser vos déplacements ! Cannes, embouts antidérapants pour cannes, déambulateurs d'intérieur et d'extérieur, aides au transferts...

Pour la salle de bain : c’est la pièce qui enregistre le plus de chutes… Les douches et baignoires étant par définition glissantes et la pièce étant souvent humide ou même mouillée, tout cela en fait un lieu redoutable ! Pensez donc aux barres de maintien et aux sièges et tabourets de bain et de douches ! Mais pas seulement, les marches pieds pour ne pas avoir à enjamber les rebords de la baignoire ou de la douche ont fait leurs preuves, tout comme les tapis antidérapants !

Des vêtements : au-delà de la nécessité de porter des vêtements à sa taille, facile à enfiler et retirer, et qui ne bloquent pas les mouvements, pensez aux chaussettes et chaussons antidérapants.

 

Nos conseils pour réduire le risque de chute chez les personnes âgées :

Tous ergo vous accompagne

L’énurésie, ou le pipi au lit : une affaire de grands comme de petits ! Bien chez soi

Joy • 23/09/2021

L’énurésie, ou le pipi au lit : une affaire de grands comme de petits !

# énurésie, # pipi au lit, # incontinence, # nycturie L’énurésie, ou le pipi au lit, est souvent...

OtioCare : le maintien à domicile réinventé ! En vrac

Joy • 16/09/2021

OtioCare : le maintien à domicile réinventé !

OtioCare, un oeil bienveillant sur vos proches ! 90% des personnes âgées de plus de 75 ans...

2 assurances à connaître pour le maintien à domicile Aidants

Joy • 13/09/2021

2 assurances à connaître pour le maintien à domicile

Assurances dépendance et mutuelles santé séniors Vieillir à son domicile est un souhait partagé...